Marathon du don de gamètes

Si vous habitez près de Caen, allez courir pour soutenir une bonne cause !

Association de patients de l'AMP et de personnes infertiles.

Le 12 juin 2016 dans le cadre des courants de la liberté à Caen, venez courir aux couleurs du don de gamètes. Le CHU de Caen a mis en place plusieurs équipes de coureurs, aux couleurs du don d’ovocytes et du don de spermatozoïdes.

marathon

Vous n’aimez pas courir ? Vous pouvez venir soutenir les coureurs, qui s’annoncent hauts en couleurs !

Une belle initiative, une grande visibilité, imaginez un peu 40 000 participants sur les différentes courses, 60 000 spectateurs. Autant de potentielles personnes à informer sur le don de gamètes, de potentielles donneuses et donneurs. C’est vraiment une occasion incroyable pour donner plus de visibilité aux dons  de gamètes.

Merci aux équipes AMP et Cecos du chu d’engager des équipes pour le marathon relais, merci aux membres de équipes soignantes du CHU de s’engager pour communiquer sur le don de gamètes.

La page facebook du Marathon des gamètes

Parlons…

View original post 12 mots de plus

Une citation qui m’a faite cogiter

Fence-Filtered

« Le chemin est-il moins beau parce qu’il y a des épines dans les haies qui le bordent? »

Stendhal

Aujourd’hui, je suis tombée sur cette citation qui m’a renvoyé à notre chemin actuel.

Les épines dans les haies qui le bordent sont flagrantes, elles se nomment stérilité, analyses, résultats, stimulations, échographies, inséminations.

Au premier abord on peut penser que ces épines gâchent complètement la vue sur le chemin de la conception de notre famille mais les épreuves que nous traversons renforcent notre complicité, nous rencontrons le don de personnes anonymes et très généreuses qui renforcent notre foi en l’humanité.

Je crois aussi que l’on s’est aujourd’hui posé beaucoup plus de questions sur les parents que nous avons envie d’être, les valeurs que nous avons envie de transmettre qu’il y a maintenant plus de trois ans lorsque l’on a entamé le chemin. Je ne pense pas, si nos essais se concrétisent que cela fera de nous de meilleurs parents, mais une chose est sûre, cela fera de nous des parents différents. Tous ces péripéties ont beau être lourdes, décourageantes, énervantes, elles nous auront construit et font déjà de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Si jamais nous arrivons au bout du chemin, je crois que la vue n’en sera que plus belle.

5f468e98

Loi santé publiée au J.O. ce jour

Un grand merci au collectif BAMP! pour s’être battu pour nous et avoir enfin obtenu cette publication au JO. Nous pouvons maintenant officiellement obtenir des autorisations d’absences au travail pour des rendez-vous médicaux concernant le parcours de PMA

Association de patients de l'AMP et de personnes infertiles.

LOI SANTÉ et AUTORISATIONS d’ABSENCE est parue au JORF n°0022 du 27 janvier 2016

Son numéro et son nom sont les suivants :

LOI n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé (1)

Son article 87 vient modifier l’article L 1225-16 du code du travail (sur le site de légifrance, ce dernier n’est pas encore modifié). Il vient aussi préciser que les articles L 1225-1 (un employeur ne peut refuser d’embaucher, ni ne peut rompre un contrat en cours de période d’essai d’une femme en parcours d’AMP) L1225-2 (Une candidate à un emploi n’est pas tenue de parler de son état) et L1225-3 (si litige tribunal compétent) s’appliquent aux salariées en parcours d’AMP.

L’association COLLECTIF BAMP va proposer à ses adhérents un dossier complet sur ce sujet.

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=835AC8972E606BA9917569BAEEC330B8.tpdila23v_3?cidTexte=JORFTEXT000031912641&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000031912638

View original post

Communiqué de presse DON DE GAMÈTES-ABM

Association de patients de l'AMP et de personnes infertiles.

logo
A faire circuler sur les réseaux pour toucher le plus de monde possible !

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : 3 000 couples attendent vos dons !

« L’extension des possibilités de dons de spermatozoïdes et d’ovocytes (gamètes) aux personnes n’ayant pas procréé offre, pour 3 000 couples infertiles, un nouvel espoir de mettre fin à leur attente et de donner naissance à un enfant. L’Agence de la biomédecine rappelle que la France manque de dons. Recruter 900 donneuses et 300 donneurs par an permettrait de répondre à tous les besoins. C’est pourquoi l’Agence invite toutes les femmes de 18 à 37 ans et tous les hommes de 18 à 45 ans intéressés par ce geste de grande générosité à prendre rendez-vous dans le centre de don le plus proche.

Près de 20 millions de donneurs potentiels !

Depuis le 15 octobre dernier, il n’est plus nécessaire d’être parent pour donner des ovocytes ou…

View original post 766 mots de plus

Bravo et Merci au collectif BAMP ! et à ses adhérents

Je voulais juste adresser un grand merci au collectif BAMP ! pour le travail remarquable et la grande mobilisation dont ils ont fait preuve depuis deux ans pour faciliter la vie de tous les couples infertiles en parcours de PMA. Quel beau chemin parcouru tous ensemble grâce à un travail titanesque : écriture d’amendements, sensibilisation des politiques, prises de rendez-vous par les adhérents…

Death_to_stock_photography_weekend_work (10 of 10)

Lire la suite

Un nouveau chapitre pour le don de gamètes en France ?

Une belle progression pour le don de gamète !

Association de patients de l'AMP et de personnes infertiles.

Teléphone 2015 2329 Embryons sur milieu de culture in vivo Crédit photo BAMP

Pour rappel le décret sur l’ouverture du don de gamètes aux personnes « nullipares » est paru le 15 octobre 2015, après 4 ans d’attente, nous pourrions dire : « ce n’est pas trop tôt » ! En effet, ce décret prévu dans la loi de bioéthique de 2011 va permettre d’élargir les profils des potentiels donneurs et donneuses. Mais nous attendons encore l’arrêt des bonnes pratiques qui doit préciser certains points de la mise en pratique, comme la question de la préservation d’une partie des gamètes prélevées pour la donneuse.

Jusqu’à présent, il fallait déjà avoir soit même des enfants pour pouvoir envisager de donner. Mais l’âge de la première grossesse se situant en moyenne autour de 28 ans, donner ses gamètes n’étant pas un acte que l’on doit faire sur un coup de tête,  le traitement pour réaliser le don…

View original post 763 mots de plus